Avis d'experts : « parcours atypique », comment le valoriser sur le CV et en entretien ?

Avis d'experts : « parcours atypique », comment le valoriser sur le CV et en entretien ?

Un parcours professionnel atypique peut être synonyme de portes qui se ferment. Niveau de qualification trop élevé ou insuffisant, compétences inadéquates, accumulations d’expériences diverses, etc. Pourtant, les profils atypiques ont bien souvent des parcours d'une grande richesse. Nos experts RH vous donnent des clefs pour mettre en valeur votre CV et donner envie aux recruteurs de vous recevoir et de vous découvrir.

« Tout ce qui est argumenté est recevable » - Christophe Chupin, Directeur chez Page Personnel

Christophe CHUPIN - Page PersonnelNous rencontrons de plus en plus de candidats au parcours atypique parfois gênés par un trou dans leur CV, un changement de voie, une parenthèse difficile à justifier devant un employeur potentiel. Entre choix personnels et professionnels, les parcours se façonnent de diverses manières mais tout ce qui est argumenté est recevable. Pour le candidat, l’essentiel est de parvenir à donner du sens à son parcours et à en faire ressortir les atouts pour donner confiance au recruteur.

Le recruteur n’a pas besoin, dès l’étape du CV, de tout savoir des éventuels accidents de parcours du candidat. En revanche, il a besoin de voir que les compétences dont dispose le candidat sont en adéquation avec les compétences qu’il recherche pour le poste. C’est pourquoi il est primordial de mettre en avant les expériences qui vous ont formé, qui vous ont permis de développer des qualités chères aux entreprises (les fameuses compétences douces - adaptabilité, empathie, créativité, capacité à communiquer, …) et des compétences transverses que vous pourrez mettre à contribution.

En entretien, indiquez en quoi votre parcours, bien qu’il puisse sembler atypique voire bancal, est en fait une force. Ne vous attardez pas spécifiquement sur des évènements, mais montrez comment les différentes composantes, lorsqu’elles agissent ensemble, vous permettent d’être plus performant, plus « complet » peut-être qu’un autre candidat. Il peut s’agir d’environnements dans lesquels vous avez su évoluer : start-up vs grand groupe, PME vs association, France vs international, ou encore de postes que vous avez occupés, de statuts que vous avez connus (salarié ou indépendant, employé ou manager, travailleur bénévole, …). Vous avez plusieurs cordes à votre arc, soulignez cette diversité qui fait votre force.

« Avoir un parcours atypique peut se révéler être une vraie force dans une carrière » - Stephan Garros, Directeur d'Exploitation Réseau d'agences du groupe Proman

Stephan-GARROS-proman-200Un entretien ne dure que quelques minutes, c’est le temps dont dispose le candidat pour convaincre, et mettre en avant son parcours. Qu’il soit classique ou atypique, il faudra trouver les arguments appropriés pour se démarquer. Avoir un parcours atypique peut se révéler être une vraie force dans une carrière. L’importance est de valoriser la singularité de son parcours et de garder en mémoire que chaque expérience est unique et vient enrichir le CV d’un candidat.

Pour le valoriser, deux points sont essentiels : argumenter sur ses choix assumés en toute transparence, dans un premier temps. Ensuite, mettre en parallèle son parcours, les atouts et l’expérience qu’il pourra apporter à l’entreprise et plus particulièrement au poste visé. Ce qui fait la force d’un candidat, c’est justement son parcours. Et lorsqu’il est atypique, il lui procure un avantage qu’il ne faut pas négliger.

« L’essentiel pour le candidat est de donner un sens à ses expériences passées et de valoriser l’ensemble de son parcours Gaëtan QUERREC, Directeur du Cabinet ADEIS RH 

GaëtanQuerrecAdeisRHLe premier frein que peut rencontrer un candidat au parcours atypique est le filtre de la sélection sur CV. Souvent, les employeurs se réfèrent au cahier des charges déterminé au lancement de la mission. Il faut donc passer l’étape de la sélection sur CV pour valoriser ses expériences de vie ou son parcours « atypique » en entretien. Certains candidats ont parfois du mal à diriger leur recherche d’emplois pour susciter l’intérêt des recruteurs. Au sein du Cabinet ADEIS RH, nous apportons beaucoup d’importance à l’ensemble des expériences de chacun. De plus, notre rôle de conseil nous amène régulièrement à « ouvrir » le profil recherché autant sur des compétences métier que sur les savoir-faire et être du candidat. Plusieurs pistes de réflexion peuvent permettre de valoriser son parcours autant sur le CV qu’en entretien.

Dans un premier temps, le Curriculum Vitae doit retranscrire précisément l’ensemble des expériences du candidat. Si certaines sont « atypiques » ou peuvent sembler en décalage avec le poste à pourvoir, il est possible de les valoriser dans une rubrique « autres expériences » afin d’expliquer pourquoi ce savoir-faire ou savoir-être est un atout pour le poste. Il est recommandé également de compléter ces propos dans la lettre de motivation même si cette dernière est peu lue par les employeurs dans les premières étapes du processus de recrutement. Cette première démarche démontre lorsqu’elle est réalisée avec soin une certaine projection dans le poste à pourvoir.

Lors de l’entretien, l’exercice consiste à mettre en lumière ses « expériences de vie » et ce qu’elles ont permis d’acquérir en correspondance avec le poste à pourvoir. Nous pouvons prendre l’exemple suivant : Un candidat ayant eu un parcours de sportif de haut niveau mais pas de formation académique pourra valoriser ces expériences en mettant en avant son goût de la compétition, son sens de l’effort collectif, sa persévérance, sa capacité à se surpasser, sa solidarité, son appartenance à un projet ou une structure. Il est cependant important pour le candidat d’apporter les preuves de ses dires notamment en communiquant des références professionnelles d’anciens employeurs.

Pour résumer, l’essentiel pour le candidat est de donner un sens à ses expériences passées et ainsi de valoriser aux yeux du recruteur l’ensemble de son parcours. Enfin, en tant que professionnel du recrutement, nous savons que les expériences des candidats sont de moins en moins « linéaires » et partons du postulat que tout parcours même éloigné du cahier des charges est susceptible d’apporter pour le poste une expérience et un savoir-faire, une capacité d’adaptation, une intelligence de comportement qui peuvent suppléer une expérience métier ou un diplôme.

 « Les recruteurs veulent de plus en plus sécuriser leurs recrutements, or, un profil atypique peut effrayer. Votre objectif : les rassurer ! » - Sara LAPILLONNE-HECQUET Consultante RH chez Eriva RH

ErivaRH_SaraLapilloneHecquetAu préalable, il est important de réaliser un bilan de votre parcours ; soyez le plus objectif possible, si besoin, faites-vous aider par un Conseiller Professionnel ou même par votre entourage : qu’avez-vous fait, que savez-vous faire… ? Puis, bâtissez un projet professionnel réaliste (poste, structure, mobilité géographique…) en tenant compte de vos compétences, vos aptitudes, votre personnalité… Et du marché du travail (postes récurrents, secteurs d’activité dynamiques, entreprises en développement…) !

Votre CV doit être clair sur votre parcours : très souvent derrière une multitude d’expériences ou une réorientation se cache une véritable cohérence avec un projet professionnel ou un projet de vie qui a évolué. Précisez les raisons de la fin d’une mission (CDD, licenciement économique, suivi de conjoint…) ou les motifs d’une période d’inactivité (bilan professionnel, congé parental, voyage à l’étranger, ...). La lettre de motivation sera à fortiori un outil très important, En effet, n’hésitez pas à y préciser les points qui peuvent étonner un recruteur (formation qui ne correspond pas à l’expérience professionnelle, changement répétitif de postes…). Ne cherchez pas à justifier l’aspect atypique de votre parcours, faites-en une force et valorisez-le ! Lors de l’entretien soyez préparé mais restez spontané et transparent (les recruteurs vérifient de plus en plus les informations données notamment via des contrôles de références). Un recruteur préfèrera une personne transparente à une personne floue et imprécise. A toutes les étapes du recrutement, mettez en avant vos compétences transversales et tous les éléments qui montreront l’adéquation entre le profil recherché, vos compétences et votre savoir être. D’où l’importance d’avoir construit un projet en amont et proposer une candidature pertinente.

En conclusion, soyez transparent tout en valorisant les aspects atypiques de votre profil. N’oubliez pas : un CV atypique peut également être un atout, très souvent vous avez dû faire preuves de bonnes capacités d'adaptation. De plus, si on vous donne votre chance, tout porte à croire que vous aurez à cœur de relever le défi ! »

le 14/11/2016 par Rozenn Perrichot

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus de conseil de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies