Chômage : 3e mois consécutif de baisse, une première depuis 2008

Chômage : 3e mois consécutif de baisse, une première depuis 2008

Au mois de novembre 2016, le nombre de demandeurs d'emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) a une nouvelle fois diminué pour représenter 3.447.000 personnes. Soit une baisse de 0,9% par rapport au mois d'octobre, une tendance jamais observée depuis la crise de 2008.

Il semble loin le mois d’août et son bilan catastrophique des chiffres du chômage. Depuis qu’il a renoncé à une nouvelle candidature, il n’y a pas que la cote de popularité de François Hollande qui remonte. Le nombre de chômeur sortis des listes de Pôle emploi aussi : - 31.800 demandeurs d’emplois en un mois, et -109.800 depuis septembre, selon les dernières statistiques de la Direction de l'animation de la recherche des études et des statistiques (Dares) et du Pôle emploi publiées ce lundi 26 décembre. À cette période, ils étaient 3.447.000 inscrits en catégorie A, soit une baisse de 0,9 % sur un mois. Une inversion de la courbe qui se poursuit depuis trois mois maintenant, une série jamais observée depuis février 2008.

Le nombre de demandeurs d'emploi dans les catégories B et C augmente

Entre octobre et novembre 2016, le nombre de personnes ayant un peu travaillé mais toujours en quête d’un emploi (catégorie B), a légèrement diminué (-0,2%). Mais ce chiffre est en augmentation de 1,8% sur un an. Même constat pour les chômeurs inscrits en catégorie C (qui ont exercé une activité réduite de plus de 78 heures par mois), qui sont plus nombreux en novembre par rapport à octobre (+3,8%). Sur trois mois, cette augmentation atteint même +5,3%, et +11,8% sur un an. Si l’on réunit les demandeurs d’emplois inscrits en catégorie B et C, leur nombre a ainsi augmenté de 3,4% sur trois mois, pour s’établir à un peu plus de 2 millions de personnes.

Les jeunes en profitent plus que les seniors

Au total, le chômage des catégories A, B, C touche 5.475.800 personnes, soit une hausse de +0,3% sur un mois, mais un recul de -0,8% sur trois mois. Ce sont encore les jeunesqui profitent le plus de cette inversion de la courbe : - 2.3% en novembre, soit une baisse de près de 10% depuis janvier dernier. Les moins de 50 ans profite aussi de ces bons chiffres puisqu’ils sont 23.000 a voir retrouvé une activité en novembre. Seul ombre au tableau : le chômage des seniors qui continue d'augmenter : +0.2% en un mois.

Par ailleurs, compte tenu de la nature contestée de cette baisse générale, largement boostée par les inscriptions massives aux stages de formation, il est logique que le nombre de personnes inscrites en catégorie D (sans emploi mais sans être tenues de rechercher un emploi) ait bondi de +4% sur trois mois.

le 27/12/2016 par Rozenn Perrichot

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies