20 propositions pour l’emploi à l’heure du numérique

20 propositions pour l’emploi à l’heure du numérique

Le Conseil national du numérique (CNNum) a rendu à la ministre du Travail, Myriam El Khomri, ses recommandations pour saisir les « nouvelles opportunités économiques ». 

Ubérisation, robotisation du travail... Derrière ces concept, beaucoup d’inquiétudes sur l’emploi. Pour mieux appréhender le futur du marché du travail à « l’heure du numérique », le Conseil national du numérique (CNNum) a rendu un rapport contenant 20 recommandations pour anticiper les mutations du travail. Un document devant répondre à de nombreuses questions parmi lesquelles : Quelle place et quel statut pour le travail humain dans la société de demain ? Le numérique favorise-t-il une autonomisation émancipatrice des travailleurs ? Le salariat est-il dépassé ? Ou encore : Toute entreprise installée a-t-elle vocation à être ubérisée ?

Vrai-faux : Les robots vont-ils détruire nos emplois ?

Vers un revenu universel ?

Pour les auteurs du rapport, plusieurs pistes sont à envisager pour demain. Le cumul d’activités doit être facilité, la protection des travailleurs « ubérisés » consolidée mais aussi réfléchir à un revenu universel en s’appuyant sur les expériences menées actuellement en Europe. Cette dernière réflexion s’appuie sur les prédictions d’un marché du travail où le chômage sera de plus en plus endémique avec l’automatisation des tâches. Ainsi, « les acteurs publics doivent anticiper l'éventualité d'un chômage structurel persistant et d'une montée des inégalités » en trouvant « une nouvelle manière de penser la relation entre le travail et la distribution des richesses », selon les auteurs.

Demain, la fin du travail ? En Finlande on l’anticipe déjà

Transformer la formation professionnelle

La formation professionnelle est l’autre enjeu pour l’emploi, selon le CNNum. Pour le Conseil, il faut la transformer et la moderniser en profondeur en valorisant l’acquisition des connaissances tout au long de la vie.

Autre point déjà prévu dans le projet de loi numérique d’Axelle Lemaire, l’encadrement des plateformes de l’économie collaborative. Le but : les obliger à rendre plus lisibles leurs conditions d’utilisation et de rémunération. Et face aux problèmes des caisses vides de l’État, le CNNum souhaite que la France soit « leader » pour rendre plus « équitables » les règles fiscales internationales et ainsi ne plus priver les États d’une partie des impôts sur les sociétés.

Les 20 propositions du rapport

Promouvoir les parcours professionnels hybrides et la pluriactivité

Fluidifier, simplifier et sécuriser les transitions professionnelles

Le compte personnel d’activité, un outil d’empouvoirement individuel et de sécurisation des transitions

Mobiliser le numérique pour valoriser les activités, rémunérées ou non, porteuses de sens

Adapter la recherche et l’offre d’emploi aux évolutions des usages demandeurs et acteurs de l’emploi

Un service de l’emploi élargie, placé au cœur du développement de nouvelles formes d’activité

Redonner du sens au travail collectif et soutenir les organisations alternatives

Assurer une protection effective pour les travailleurs indépendants

Encadrer les plateformes de l’économie collaborative

Soutenir les formes alternatives de collectifs de travail

Redonner sens et envie au travail dans les organisations

L’innovation ouverte comme axe de renouveau industriel

Mettre la formation en mouvement, diversifier les contextes d’apprentissage

Transformer le design de la formation professionnelle

Renforcer l’accompagnement des porteurs de projets

Améliorer le service public de l’orientation et de la réorientation professionnelle

Redynamiser la démocratie sociale grâce au numérique

Construire de nouvelles formes de dialogue social pour prendre en compte l’atomisation du travail

Inclure l’ensemble des acteurs et des activités dans le prélèvement de l’impôt

Eclairer et expertiser les différentes propositions et expérimentations autour du revenu de base.

le 06/01/2016 par Guirec Gombert

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies